Dénoyauteur de cerises maison

Publié par Le bidouilleur le 30 mai 2009 dans Bidouilles culinaires, videos de bidouilles |

Voici comment faire un dénoyauteur de cerises que Mac Gyver ne renierait pas :
un demi (oui, une moitié suffit) trombone et un bouchon en liège.

Il n’en faut pas plus pour se faire un dénoyauteur vraiment pas cher (ça coute combien, un demi trombone ?) et très efficace.
Pas de pièces mécanique en mouvement, rien qui se coince, marche avec les petites ou grosses cerises, bien mures ou pas, passe au lave vaisselle…

Voici une démonstration en images :

Alors, convaincu ?

Des photos suivent bientôt !

Mots-clefs :, , , , , ,

50 commentaires

françoise jean
17 juin 2009 à 06:20

bonjour je viens de voir votre dénoyauteur cerise « pas cher » c’est vrai mais pour le pratique ça n’est pas la joie, il vaut mieux investir tout de même dans un dénoyauteur plus pratique qui va coûter environ 12.00 euros sur le catalogue vit**** m*****e tout frais compris car lorsque l’on veut faire un clafoutis passe mais quand on a 10 kgs à faire bon courage
slts


 
Editeur
17 juin 2009 à 08:58

Merci de votre commentaire !

Oui; en fait ça dépend pas mal des cerises.
Ici, on a descendu plus de 80Kg de cerises (un seul cerisier) cette saison.
Des clafoutis, des cerises dénoyautées et congelées, on en a fait jusqu’à plus faim.

Avec des cerises bien mures, grosses et bien juteuses, mon bidule est plus propre et aussi rapide qu’un commercial (pour lequel il faut aussi avoir le coup de main).
Pour des cerises plus fermes et bien calibrées, le machin mécanique est peut être plus rapide.
La bidouille permet aussi d’avoir des cerises plus jolies (on sort le noyau du coté de la queue, la cerise n’est pas transpercée.

Ceci dit, l’objectif ici est de présenter une bidouille qui fait bien ce à quoi elle est destinée.
Ca peut rendre service et évite d’acheter puis jeter un truc en plastique de plus.
J’aurais pu faire un comparatif des dénauyauteurs « commerciaux », mais avouez que c’est moins drôle !


 
Maudinette
19 juin 2009 à 12:59

Cela me parait génial !!! je vais faire un clafouti je vais donc essayer votre bidouille et je vous informe si j’y suis arrivée ou non…


 
Editeur
19 juin 2009 à 17:04

Quelques indications pour réussir son dénoyauteur:

- prendre un bouchon bien dur, dense (les bouchons en liège reconstitué ou en mousse de plastique vont bien).
Comme ça, le trombone le bouge pas, il ne prend pas de jeu.
- Prendre un trombone assez costaud. Certains sont trop fins et se plient !
- choisir le coté du trombone que l’on conserve et sa taille en fonction de la taille des noyaux : si le trombone est trop large, le noyau passe au travers, c’est moins pratique.
S’il est trop fin, ça va pas non plus.

Bon clafoutis !!!

(C’est un clafoutis avec une pâte classique ou une pâte plutôt flan ?)

Sylvain


 
Réjane
23 juin 2009 à 22:35

Hé bien j’ai été étonnée en bien et mon mari n’en revenait pas!!! Je confirme que ça marche très bien et que si on doit dénoyauter 10 kg de cerise, mieux vaut investir dans un « vrai » dénoyauteur. Mais pour dépanner, franchement, c’est une super idée!

Réjane


 
Julie
8 juil 2009 à 00:43

MERCI !!! Ca m’a bien dépannée car j’avais commencé par dénoyauter avec un couteau et je luttais…
J’ai cherché sur internet et youpiii votre tuyau !
Merci beaucoup !


 
ariane
25 juil 2009 à 09:28

très fort !!! ça marche super bien merci !!! ,et c’est rapide,rien ne sert de dépenser ,quand ont peut l’éviter
merci !!!


 
marque
2 août 2009 à 10:51

bon pour les cerises OK mais est-ce que ça marche pour les prunes?
merci pour la réponse
Francine


 
Editeur
3 août 2009 à 16:33

Bonjour Francine,

Franchement, ça dépend du type de prunes.
Pour les Reine Claude bien mures (noyau qui se détache bien), ça marche tout aussi bien.
Pour les prunes plus grosses ou avec le noyau qui attache fort, j’ai comme un doute !

Je poste prochainement une vidéo avec des prunes, vous verrez !


 
JB
6 juin 2010 à 20:58

MERCI géniale idée.
15min de gagner pour faire le clafoutis grâce au dénoyauteur gratuit, oublié le couteau et la galère, madame est comblée et moi aussi …


 
valie
8 juin 2010 à 21:28

bonsoir,
merci pour le tuyau, je viens de dénoyauter 1kg de cerises… les doigts presque dans le nez
le trombone bouge pas mal… mais c’est impeccable. merci j’y retourne pour l’autre kilo!!
@ bientot


 
Editeur
8 juin 2010 à 22:01

Cool !

Pour le trombone qui bouge, ça peut dépendre du bouchon.
Selon les trombones, les bouchons et les cerises, ça « colle » plus ou moins bien.

Quand vous avez un dénoyauteur qui marche bien, ne le lachez plus !


 
CB
11 juin 2010 à 09:41

super!
mais chez nous, pas de bouchon en liège, alors miracle …la gomme de mon fils passant par là….ce n’est sûrement pas aussi efficace qu’un bouchon mais ça dépanne rudement bien!
il ne reste plus qu’à apprécier le clafoutis.

merci encore.


 
Editeur
11 juin 2010 à 14:04

La bidouille bidouillée : bravo, j’aime !


 
bozo
12 juin 2010 à 17:52

je viens de me faire 8kg de cerise en meme pas 4heure, une fois qu’on as choper le coup, c’est super merci!!!


 
velysi
16 juin 2010 à 16:39

ben voila une bonne idée !!!!!! je viens d essayer sur quelques cerises ! super !! j ai mis plus de temps a enfoncer le trombone que de dénoyauter une dizaine de cerises, des grosses, des petites , des mures ou pas trop !
merci en tout cas ! après la saison des cerises, je testerais les mirabelles !!


 
Françoise
17 juin 2010 à 13:15

Idée géniale !! je travaille dans un bureau, il existe plusieurs tailles de trombones. J’ai utilisé un long d’environ 4 cm cela permet d’enfoncer une plus grande partie dans le bouchon. A 2, on fait 1 kg en 1/4 d’h.
Pour ne pas avoir des confitures liquides, mettez comme moi de l’agar-agar (gélifiant naturel à base d’algues) à acheter dans magasins bio (style Biocoop). Une cuillère à café bombée délayée dans un demi-verre de liquide froid pour 1 kg de cerises (pesée avec noyaux). L’ajouter à mi-cuisson soit après 1/4 d’h et de préférence utiliser du sucre roux (canne à sucre) c’est un peu plus cher, mais bien meilleur (les bioccop les vendent en vrac).
Merci pour le truc et bonnes confitures :-) .


 
Editeur
17 juin 2010 à 14:25

Merci pour les conseils, Françoise !
La confiture de cerises seule est en effet très liquide…


 
Menand
23 juin 2010 à 15:51

bravo … ne pas oublier de dire le choix d’un trombone large – à déplier, car il est double –
scinder en deux – choisir la partie la plus large – enfoncer dans le bouchon en liège la partie (rompue et pointue) laisser dépasser d’un cm 1/2 – vérifier si idem à la photo de près et foncez dans le travail …… c’est super …. ça marche ….. et je me retiens de ne pas pouvoir vous envoyer un pot de confiture …. trop sympa et vraiment génial …. A vos cerises, les filles !!!!!


 
PRENANT Josette
3 juil 2010 à 18:06

MIlle mercis pour votre bonne idée pour dénoyauter les cerises mais je me suis souvenue que j’avais un dénoyauteur pour olives. Cela a très bien fonctionné. Reste plus qu’à continuer.
Mains tachées par le jus des cerises ou autres fruits : jus de citron et pour le dessous des ongles : jus de citron et eau oxygénée à appliquer sous les ongles avec un coton tige.
Bon week-end.


 
Editeur
3 juil 2010 à 19:35

Merci pour ces astuces !


 
Audrey
19 mai 2011 à 07:45

Super idée, très efficace ! Bravo, j’ai amélioré votre concept : j’ai utilisé les 2 morceau du trombone un de chaque coté du bouchon ainsi il dénoyaute aussi bien les petites que les grosses cerises.
Merci bien en tout cas, je vais revenir souvent chercher des idées sur votre site.


 
franck
19 mai 2011 à 10:26

C’est mortel vote petite bidouille………..excellent….je vais m’enpresser de l ‘essayer….merci ( car je viens de gagner 12euros)


 
Le bidouilleur
19 mai 2011 à 13:35

cool !


 
Jean Kiki
20 mai 2011 à 21:01

Super, j ai essaye. Du coup je me le suis solidifie en prenant un petit crampillon planté dans un bout de bois et je viens de denoyaute 3kgs de cerises, aussi vite et meme, peut etre plus, qu avec un appareil du commerce.
encore merci


 
Carole R
24 mai 2011 à 08:57

Génial, je vais tester !! Y’en a qui ont de sacrées idées tout de même !!


 
Yanou
24 mai 2011 à 09:22

Gasp !
Si j’avais su…. !!!
Bon, mais maintenant, grâce à vous (merki !), je vais tenter cette formule pour le prochain clafoutis. Ce sera peut être moins long qu’avec le dénoyauteur à olives… et aussi moins cher, moins encombrant, plus écolo qu’un truc en plastique… Bref, ça m’plait bien !


 
AM
24 mai 2011 à 13:17

Merci beaucoup pour cette astuce. Comme je n’ai pas été provoyante, j’ai voulu acheter un dénoyatteur… mais rupture de stock ! trop de cerises cette année !!!
Alors super votre idée et très efficace pour ce qui me concerne.


 
Christine
1 juin 2011 à 08:57

Super ce truc, parce que c’est vrai qu’avec les dénoyauteurs du commerce, on fait souvent de la bouillie! Je connaissais l’astuce pour épépiner les gros grain de raisins (trombone direct, sans bouchon), mais je n’ai jamais pensé à l’adapter pour les cerises. Merci,du coup je pars surfer sur ce blog!


 
Martine
3 juin 2011 à 12:40

Génial … merci Angus McGiwer


 
bibiche
19 juin 2011 à 15:07

Aujourd’hui dimanche…pas de dénoyauteurs pour mes cerises .. un coup d’oeil par hasard sur votre page tip top !!!!!!!!!! Cela fontionne super bien !!!!!!!! Merci


 
Au Panier Basque
22 juin 2011 à 15:54

Bonjour,

Ça marche aussi très bien pour égrener les raisins (type raisin globe), cf présentation à la TV par un chef.
Bonne idée pour les cerises.
Merci.
Bernadette


 
Anne
27 juin 2011 à 11:23

Je vous dis : Bravo … c’est simple, efficace et surtout ingénieux … BRAVO ENCORE !!
J’utilise le même principe, hérité de ma maman. Celui-ci est mieux car avec le bouchon, on peut mieux tenir l’ustensile.

Bravo !


 
Dolmen09
9 juil 2011 à 10:19

Premier essai du système : GENIAL.

1 – manger une cerise en suçant bien le noyau pour avoir le diamêtre du noyau

2 – prendre un trombone suffisant gros pour qu’il soit costaud, mais pas trop pour qu’il pénètre bien dans la cerise; couper le trombone avec une pince coupante pour avoir 2 fils en U de largeurs différentes que vous placerai à chaque extrêmité d’un bouchon.

3 – prendre un bouchon suffisamment dense et long (boire au préalable un grand cru !…)

4 – vérifier que le noyau de la cerise que vous avez sucé ne passe pas au travers d’au moins un des U; si nécessaire resserrer avec une pince.

Résultat : au premier essai, pour le maladroit que je suis, sans forcer, 1 kg dénoyauté en 20 minutes
et BONUS
cela marche encore mieux sur les merises, petites cerises sauvages délicieuses et GRATUITES qu’on trouve en quantité dans les Pyrénées, parce que leur noyau n’attache pas du tout à la pulpe. Et alors je n’ai pas besoin de vous dire le goût de la confiture !!!…


 
Gilles
10 août 2011 à 21:26

Je viens de voir ça. C’est intéressant sauf que c’est pas la joie avec les petites cerises sauvages que nous avons par ici. Mais je le retiens pour les cerisiers Évans et autres qui donneront à profusuion à partir de l’an prochain.

Dans un autre ordre d’idée, n’y a-t-il pas vraiment d’autre choix musical que cet affreux gros rock anglomachin bruit immonde que vous imposez à nos oreilles délicates…!?


 
blackmamba
30 nov 2011 à 19:40

Bonjour et merci pour l’astuce! je viens de tester le dénoyauteur de cerises home made! J’habite à l’étranger et pas possible d’en trouver là où je suis. Très contente d’être tombée sur cette page, par contre assez d’accord avec le choix musical de la video ;)
A bientôt


 
eli
15 juin 2012 à 18:11

Génial !!!!!

Bravo et merci.


 
poupette76
4 juil 2012 à 22:22

Bonsoir
Cette petite astuce est tout simplement géniale , Merci l’éditeur !

Cette année , il n’y aura pas beaucoup de cerises , mais je vais demander à mon mari bricoleur de me fabriquer ça !

Merci encore !

A+


 
AmiralStoub
14 juil 2012 à 14:00

Bonjour
Je viens de fabriquer votre bidouille pour dénoyauter des petites prunes.
Conseils : un trombone 1mm de diamètre, en dessous, çà plie
un bouchon en liège
installation du trombone:
-Gardez la partie la plus longue d’une des 2 boucles et déplier l’autre.
-Enfilez l’extrémité de la partie dépliée (a)dans un bouchon en le traversant dans le sens de la longueur
-Enfiler l’autre extrémité (b) dans le bouchon afin de rigidifier la boucle ainsi formée
-Repliez l’extrémité du trombone (a) qui dépasse.
-Ne le coupez pas car si vous souhaitez dénoyauter des fruits avec des noyaux plus gros, vous pourrez toujours régler la longueur de la boucle
çà marche pas trop mal après quelques minutes de prise en main de cet outil absolument génial. Merci au bidouilleur, maintenant va falloir passer à la cuisson des confitures
car ici à Port Grimaud, on fait de la confiture chez l’Amiral, à l’ancienne!

à bientôt
l’Amiral


 
sylvie
13 juin 2013 à 07:36

bonjour,
génial votre système, je vais essayer. merci.
bonne journée
sylvie


 
Linder
27 juin 2013 à 08:24

bonjour,
vraiment convaiquant, grâce à la video on voit que çà marche très bien !
un grand merci pour votre génie, et votre générosité !
Je m’en vais cueillir qq cerises dans notre jardin de la haute provence.
Richard et Monique
Peyruis 27 juin 2013


 
Jean Paul
12 juil 2013 à 05:08

Magnifique cette bidouille, super pratique !… Et merci pour l’érotisme voilé de la vidéo : ah ! la courbe délicate du poignet qui ondule à chaque noyau, la finesse agile des doigts qui plongent inlassablement l’instrument dans le fruit écarlate et juteux, jusqu’à la sobre alliance d’or, gage apparent de fidélité, aussitôt démenti par les deux anneaux fantaisie de la main droite… J’adore !.. Sous cet angle, votre musique est parfaitement choisie. Merci pour cette oeuvre d’art sauvage que n’auraient pas démentie les surréalistes.
Jean-Paul de la Fauconnière


 
Perrine
14 juil 2013 à 10:13

Super astuce, ou comment se débrouiller avec ses cerises un dimanche matin!!
Mon trombone n’est pas assez costaud et se tord beaucoup mais ça fonctionne déjà bien!!
Merci beaucoup!!! :)


 
Élodie
31 juil 2013 à 20:53

Ça l’air super et ça m’éviterais de me déplacer au magasin! Mais pensez-vous que ça marche avec des olives noires pour faire ma tapenade?

Merci!


 
linotte
17 oct 2013 à 20:57

Bravo pour le trombone ;
Ma grand-mère avait déjà inventé ce système avec un crochet à cheveux.
C’est pratique pour une petite quantité de fruits.
Je vais essayer sur des cornouilles mais la chair des drupes est bien attachée au noyau.
Vu le prix de revient cela vaut la peine de tenter.
Merci.


 
mcheval
30 mai 2014 à 10:59

Ce système est super!
En 1/4 d’heure, j’ai dénoyauté 800 g de cerises!!!
Au début, un peu de mal à trouver la technique mais après, ça va très vite…
merci beaucoup pour cette bidouille très pratique.
mcheval


 
mdecontes
1 juin 2014 à 16:40

ça fonctionne si bien que c’est presque un jeu. merci


 
Microb
10 juin 2014 à 06:51

Je l’ai essayé avec un bouchon en matière synthétique, ça fonctionne très bien et le trombone ne bouge pas. Par contre comme le bouchon est court, ça fatigue la main. J’ai placé alors le trombone sur un tronçon de bois (cylindre de 1,5cm de diamètre et environ 10cm de long).
Pour introduire le trombone dans le bois, j’ai d’abord fait des trous avec un clou un peu plus fin que le trombone. J’introduis alors le trombone dans ces trous.


 
sandrine
15 juin 2014 à 12:44

Génial, tout simplement génial !
Mon mari n’en revenait pas, on a dénoyauté nos kilos de cerises en moins de temps qu’il ne le faut pour les récolter ^_^’

Merci pour ce partage en tout cas !


 
Flo
21 juin 2014 à 10:54

Outil vraiment bien conçu et sobrement réduit à sa simple fonctionnalité…
Bravo et merci!

J’ai remplacé le fil du trombone par du fil inox de 1 mm (prélevé sur une bobine de mig), cintré au bon rayon et enfoncé profondément dans le bouchon; c’est bien rigide.

Je verrais à adapter l’idée lorsque le moment de récolter les prunes sera venu…


 

Répondre

Copyright © 2017 Le Bidouilleur | Réalisation Hyper Horizon | Mentions légales