Réparer un embrayage les mains vides

Publié par Le bidouilleur le 17 mar 2009 dans Bidouilles mécaniques, Moteurs & Co, Souvenirs de bidouilles... |

432495234 c82407b675 m Réparer un embrayage les mains vides
Une femme de bidouilleur : Mon meilleur souvenir de bidouille ?

La réparation en 2 minutes de la Ford Escort avec un bout de métal souple trouvé sous la barrière de sécurité alors qu’on était arrêté sur la bande d’arrêt d’urgence d’une voie rapide…
De quoi épater une fille ! C’est rassurant un homme qui vous sort d’une situation dangereuse
(bande d’arrêt d’urgence) en 2 minutes, sans aucun moyen a priori.

En plus, remplacer la dépanneuse par un bout de ferraille trouvé par terre, c’est économique, ça évite les ennuis (temps perdu, coincé, sans voiture) et le danger (la voiture n’est pas restée longtemps sur la bande d’arrêt d’urgence).

Le garagiste consulté juste après a regardé, défait et remis le bout de ferraille en disant que c’était parfait pour tenir jusqu’au rendez-vous qu’il a fixé ensuite.

Il est génial mon bidouilleur…

Crédit photo

2 commentaires

Pascal
27 mai 2011 à 21:50

On reste sur sa faim ! Car on ne sait pas ce qui a été fait pour réparer l’embrayage !!!!


 
moi
8 mar 2012 à 19:51

Peut-être que c’était le câble qui était cassé ou quelque chose de semblable?
car je ne croit pas qu’on puisse bidouiller le disque d’embrayage, quand même!


 

Répondre

Copyright © 2017 Le Bidouilleur | Réalisation Hyper Horizon | Mentions légales